Judoléron Le Forum
Libération de René Galinier
Oléron Chambres d’hôtes
Derniers sujets
» grave question
par Tmenov Mer 4 Sep 2013 - 11:21

» illiadis
par otusan Jeu 2 Aoû 2012 - 20:43

» JO de Londres
par otusan Mar 31 Juil 2012 - 21:25

» les oiseaux
par otusan Sam 21 Juil 2012 - 19:53

» yoko tom
par otusan Jeu 19 Juil 2012 - 23:33

» Loto !
par otusan Mar 3 Juil 2012 - 22:29

» savoir vivre
par otusan Lun 11 Juin 2012 - 0:03

» judo politique
par otusan Sam 21 Avr 2012 - 16:34

HYMNES JUDOLERONAIS INTERCONTINENTAUX SUR :


Les origines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les origines

Message  Deuf le Dim 2 Nov 2008 - 18:08

Mitsuyo Maeda pratiquait le ju-jitsu dans l'école Tenshin Shinyo (où Jigoro Kano l'avait précédé en tant qu'élève) avant de rejoindre le Kodokan en 1897.
Il s'inscrit donc en plein retour du ne waza au Kodokan. Il ne mesure qu'1,64 m pour 64 kg (comme Hourrah Nage) et est pourtant capitaine de son équipe à Waseda, à l'époque où cette université domine. 1er dan en 1899, 3ème dan en 1901, 4ème dan en 1904, l'année où Jigoro Kano demande à Tsunejiro Tomita de se rendre aux Etats-Unis pour diffuser son Judo. Il lui adjoint une escorte composé de Maeda et Satake.
Maeda enseigne le Judo à Princeton, Yale et colombia avant d'ouvrir un Dojo à New-York.
Il se rend ensuite en Europe où il accepte toutes sortes de défis et où il s'attire une certaine renomméé, surtout en Espagne où on le surnomme "Conde Koma" (rapport à sa malchance au niveau des finances).
C'est à cette même période qu'il rencontra Maître Deufsan mais c'est une toute autre histoire.
Il retourne ensuite sur le continent américain: à Cuba, au Mexique, au Pérou avant de s'établir en 1915 à Belém au Brésil.
Il y enseigne le Judo aux militaires et aux policiers, ouvre un Dojo mais il s'implique également dans la vie locale. Il se lie d'amitié avec une famille de la région, les Gracie, auxquels il enseigne son art. Il meurt là en 1941 sans être retourné au Japon. Il est nommé 7ème dan à titre posthume par le Kodokan cette même année.
Carlos Gracie, élève talentueux autant qu'assidu, assimila très vite les leçons qui lui furent prodiguées. Ce savoir acquis, Carlos décida de le partager avec ses frères Oswaldo, Gastao, Jorge, et Hélio ; avec leur aide, il perfectionna les techniques et en 1925, il ouvrit sa propre école à Belém : la "Gracie jiu-jitsu academy" : le jiu-jitsu brésilien était né.
avatar
Deuf
Maitre de soi

Nombre de messages : 1052
Localisation : Oleron Island
Humeur : Constante

Voir le profil de l'utilisateur http://annexe.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum